L'Union Européenne donne le ton

Région à l’Honneur pour notre édition 2017 de Toronto. Avec la mise en œuvre de l’AECG en 2017, l’accord de libre-échange le plus important signé par le Canada depuis l’ALÉNA ainsi que l’entente commerciale la plus vaste jamais entreprise par ce pays, de formidables possibilités se dessinent pour l’industrie agroalimentaire. L’UE occupe un rôle de premier plan sur la scène commerciale internationale et elle est notre 2e partenaire le plus important et influent après les États-Unis. De plus, l’AECG représente une multitude de nouvelles opportunités pour toutes les entreprises canadiennes d’un océan à l’autre. En choisissant l’UE comme notre région à l’honneur, nous souhaitons également ouvrir le marché à tous les acteurs de l’industrie, tout particulièrement aux exposants locaux et internationaux. Grâce à cet accord historique, SIAL Canada va soutenir, éduquer et créer de nouvelles opportunités novatrices pour nos professionnels de l’industrie agroalimentaire.

Pour en savoir plus 

Un mot de

Phil Hogan

Commissaire à l'agriculture et au développement rural

Chiffres du marché : Top 5 des raisons pour lesquelles l’UE est le meilleur partenaire d’affaires

Un marché alimentaire de grande valeur

Avec un bassin de consommateurs de plus de 500 millions d’individus et une activité économique annuelle de 18 trillions de dollars, l’Union européenne (UE) est un des partenaires économiques les plus importants du Canada, le deuxième après les États-Unis.

Un marché en expansion

Le total des échanges agroalimentaires entre le Canada et l’UE se chiffrait à plus de 5,6 milliards d’euros en 2015 avec une croissance annuelle des échanges commerciaux du secteur agroalimentaire de 6 % au cours des 10 dernières années. En 2015 seulement, la croissance des exportations agroalimentaires vers le Canada a augmenté de plus de 9 %.

Des opportunités exceptionnelles pour l'agroalimentaire

Le marché européen est diversifié, en pleine expansion et il regorge d’opportunités pour les entreprises canadiennes. L’accord économique et commercial global (AECG) va ouvrir de nouveaux marchés agricoles et agroalimentaires aux exportateurs et aux importateurs canadiens en éliminant droits de douane et autres barrières commerciales importantes.

Une entente sur mesure

L’UE et le Canada travaillent de concert pour faciliter les échanges commerciaux agroalimentaires entre eux. Par exemple, l’UE et le Canada possèdent une entente d’équivalence des produits biologiques, ce qui signifie que les produits certifiés biologiques dans un marché le sont également dans l’autre réduisant ainsi les coûts de certification et augmentant les opportunités d’affaires dans deux des plus importants marchés mondiaux de produits biologiques.

Un partenariat unique

Avec 28 pays dans un seul et unique marché, l’UE offre suffisamment d’espace à l’expansion des opportunités commerciales du secteur agroalimentaire.

Banniere-AA-Nautilus-1920x300

Découvrir les pays à l'honneur des éditions passées